Domaines
RH
Juridique
Compta
Administratif/Moyens Généraux
Communication
Bureautique
Conseils aux débutants
Word
Excel
PowerPoint
Outlook
Access
Publisher

PagePlus (PAO)

Windows/système
PhotoImpact
Conception web : les bases
Applications pas à pas
Tests logiciels
Macros VBA
Leçons
Macros Word
Astuces
Orthographe
Rédaction
Organisation
Produits/services malins
Outils
Ouvrages
Modèles
Macros
Liens
Anglais
Grammaire avec AnglaisFacile
Leçon gratuite avec AnglaisFacile
Carrière
Gestion de carrière
Fiches métier
Témoignages / vécu
Offres d'emploi

Evénements métier
Echos de presse, comptes-rendus

Echanger

Forums
Chater en direct

© Nadège Guilbert
Le contenu de ce site
est régulièrement déposé auprès de la SGDL
Reproduction interdite
sans le consentement
écrit de l'auteur



Imprimer la page

Vécu > Index

13-Fév-2004


Isabelle Trescazes vit en région parisienne. Elle a débuté sa carrière en tant que vendeuse et occupe à présent un poste de responsable de service formation aux AGF (1 000 collaborateurs).

J'étais secrétaire à présent je suis... responsable formation aux AGF

Isabelle, quelle a été votre formation de base ?
Bac A 1 obtenu avec mention en 1980.

Comment a débuté votre évolution de carrière ?
J'ai débuté ma carrière en Suisse en 1980, à Genève, dans une entreprise de la distribution qui s'appelle Migros (le plus important employeur privé suisse), en qualité de vendeuse. En 1986, j'ai été nommée chef d'un rayon fleurs.
En 1989, j'ai obtenu une mobilité à la DRH de Migros, en qualité d'employée administrative. A l'époque, j'avais suivi des cours du soir de dactylo, dans le but d'obtenir un poste dans l'administration.
En juin 1995, j'ai quitté Migros pour rejoindre la région parisienne. J'ai intégré les AGF en janvier 1996, en qualité de secrétaire assistante du DRH à AGF Informatique.
En avril 1996, le DRH a changé et a été remplacé par Monique Chézalviel. J'ai été nommée assistante de direction en 1998.
J'ai été son assistante jusqu'en 2003.

Aujourd'hui, quelles sont vos responsabilités ? Encadrez-vous une équipe ?
Depuis septembre 2003, je suis responsable de service RH, plus précisément de la formation à AGF Informatique (environ 1000 collaborateurs, principalement des informaticiens). J'encadre une équipe de 2 gestionnaires de formation.

S'agissait-il d'une démarche volontaire de votre part ou d'une proposition d'évolution de la part de votre hiérarchie ?
Ma démarche d'évolution était volontaire : en Suisse, il est plus facile d'évoluer même sans diplôme, alors qu'en France, c'est souvent le diplôme qui permet d'accéder à un poste.
Début 1998, j'avais fait part de mes souhaits à Monique Chézalviel : je voulais rester dans les Ressources Humaines et pouvoir évoluer vers un autre métier que celui d'assistante. Sur ses conseils, j'ai débuté une formation au CNAM (moitié cours du soir, moitié formation continue) pour obtenir un bac + 2.
Par la suite, toujours sur ses conseils, j'ai suivi un cursus à l'École Supérieure de Commerce de Paris (ESCP). J'ai obtenu en juin 2003 un diplôme : Direction et Management Stratégique des Entreprises, homologué niveau I (DESS).

Quelles sont les compétences qu'il vous a fallu mettre en oeuvre et les problèmes rencontrés, en particulier, vous êtes-vous heurtée à des a priori de la part de votre entourage professionnel du fait de votre passé de secrétaire ou assistante ? Avez-vous bénéficié du soutien de votre hiérarchie ?
J'ai eu la chance d'avoir un hiérarchique qui a cru en mon potentiel et en mes compétences. Elle m'a toujours soutenue et aidée. Dans mon poste actuel, je ne me heurte pas à des a priori du fait de mon passé d'assistante ; au contraire, mon hiérarchique actuel (qui est lui aussi récent dans sa fonction) m'a félicitée pour mon parcours et mon évolution professionnelle. Pour être honnête, je dirais que j'ai hésité au départ à prendre la responsabilité de ce service : je ne savais pas comment les collaborateurs allaient percevoir mon retour à un niveau de responsabilités plus élevé. Avec les responsables que je côtoie régulièrement, je n'ai pas l'impression d'avoir une étiquette "assistante" qui soit restée.
Je n'ai eu qu'un "couac" : un e-mail a été envoyé à tous les collaborateurs pour annoncer mon arrivée ; dans les jours qui ont suivi, 2 personnes m'ont envoyé à 2 reprises des informations destinées aux assistantes. La 1ère fois, j'ai répondu gentiment en précisant qu'il devait y avoir erreur de destinataire ; la 2ème, j'ai clairement écrit que je n'étais plus assistante mais responsable formation.

En qui votre passé de secrétaire ou assistante a-t-il constitué un handicap ou un atout pour amorçer vos nouvelles fonctions ?
Personnellement, mon passé de secrétaire et assistante a été un véritable atout pour mes formations :

  • la maîtrise des logiciels de word (et parfois excel) et une frappe rapide m'ont aidée pour la mise au propre des notes et pour les mémoires pour l'ESCP,
  • l'habitude de rédiger, une orthographe correcte ont été aussi d'une grande aide.

Aujourd'hui encore, si, par exemple, je dois faire une présentation, la maîtrise de powerpoint me permet de gagner beaucoup de temps et de présenter des documents clairs et vivants. De même, ma frappe rapide me permet dans mes nouvelles fonctions de répondre très rapidement à tous les e-mails qui me parviennent, de rédiger rapidement et clairement... La maîtrise des outils informatiques est aujourd'hui un réel avantage !

Quels seraient les conseils que vous donneriez à une secrétaire désireuse d'évoluer vers ce même type de poste ?
Avant tout, il est important de savoir précisément vers quel nouveau métier elle a envie de s'orienter. Il faut du courage, de la discipline, parfois de l'audace, du temps (notamment pour suivre des formations tout en travaillant) et ne jamais se laisser démoraliser !

Haut