PowerPoint : comment concevoir un modèle de diaporama

La création d’un modèle de diaporama personnalisé sous PowerPoint peut sembler complexe au premier abord. En réalité, la conception d’un modèle est à la portée de tous… à condition d’avoir un certain talent pour la mise en page !

La notion de "disposition"

Lorsque l’on ouvre une présentation PowerPoint, quelle soit vierge ou bien basée sur un modèle existant, l’interface affiche, par défaut, une diapositive de titre.

Cette diapositive est l’une des nombreuses dispositions possibles

Pour vous en assurer, cliquez sur l’onglet Accueil et Disposition.

Vous pouvez constater ci-contre que PowerPoint vous propose plusieurs dispostions en fonction du type de diapositive que vous souhaitez créer.

Chacune d’elles dispose d’un masque qui lui est propre et ce sont ces masques qu’il convient de modifier pour créer votre modèle de diaporama.

Pour accéder au mode masque, cliquez sur l’onglet Affichage.

Il existe 3 types de masques :

  1. Le masque des diapositives, le plus important des masques car c’est lui qui régit la présentation de nos diapositives.
  2. Le masque du document qui permet d’afficher sur une même page A4 les vignettes en miniatures de vos diapositives.
  3. Enfin, le masque des pages de notes. Ce masque est utilisé le plus souvent lorsque l’on souhaite commenter le contenu d’une diapositive.
Cliquez sur Masque des diapositives.

La notion de diapositive "maître" et de diapositives "esclaves"

Lorsque l’on active Masque des diapositives, il convient d’être vigilant car PowerPoint active d’emblée le masque correspondant à la disposition de la dia sur laquelle vous étiez positionné avant d’activer ce mode.

Vous constaterez, en remontant tout en haut de votre écran, que PowerPoint rattache toutes les dispositions à une diapositive « Maître » :

Il est important de comprendre que toutes les modifications que vous apporterez à la dia maître seront automatiquement répercutées sur les autres dias !

La dia maître s’utilise donc pour définir les éléments communs à toutes les diapositives : graphiques, polices, puces, emplacement des numéros de page, pied de page…

Il serait en effet bien trop fastidieux de devoir repositionner chacun de ces éléments manuellement pour chacune des dispositions !!!!

A l’inverse, si vous apportez une modification à l’une des dias « esclaves« , cette modification n’influera sur aucune autre dia.

Vous pouvez sans souci supprimer une dia esclave que vous n’utiliserez pas. Par exemple, PowerPoint affiche tout en bas de l’écran des dias en format portrait. Pour les supprimer, il suffit de les sélectionner et d’appuyer sur la touche Suppr ou bien de faire un clic droit sur les vignettes, Supprimer la disposition.

La diapositive Maître

C’est sur cette diapositive que vous devrez positionner votre logo et la plupart de vos éléments graphiques.

Si vous souhaitez utiliser un visuel ou une couleur en fond de dia, activez l’onglet Masque des diapositives, et cliquez sur le bouton Styles d’arrière-plan :

Par défaut, PowerPoint ne propose qu’un maigre choix d’arrière-plans mais vous pouvez cliquer sur l’option Mise en forme de l’arrière-plan… pour soit :

  • choisir une couleur à votre convenance ;
  • afficher un dégradé de couleurs ;
  • afficher une image de fond (choisir l’option  Remplissage avec image ou texture puis cliquer sur le bouton Fichier qui apparaît un peu plus bas pour récupérer une image sur votre disque du disque dur).
PowerPoint dispose la date, le numéro de diapositive et le pied de page en bas de la diapositive. Vous pouvez bien évidemment positionner chacun de ces blocs de texte à l’emplacement de votre choix et en modifier toutes les caractéristiques !
 
Lorsque vous modifiez une zone de titre sur la dia Maître (taille, emplacement, typo et attributs de caractères), les modifications se répercutent sur la quasi totalité des dias esclaves, à quelques exceptions près.

Utiliser les repères

Si vous devez déplacer ou redimensionner des zones de textes, sachez que PowerPoint propose un outil bien utile pour caler les éléments de toutes diapositives au millimètre près et ce de façon visuelel.

Pour cela, activez le menu Affichage et cochez la case Repères située au centre du ruban. Deux lignes rouges pointillées s’affichent au centre de votre écran.

Déplacer un repère

Vous pouvez déplacer un repère en cliquant en dehors de la dia sur la ligne pointillée. Maintenez le bouton de la souris enfoncé et déplacez la ligne à l’emplacement souhaité. Relâchez.

Dupliquer un repère

Vous aurez sans doute besoin d’ajouter de nouveaux repères. Pour dupliquer un repère, maintenez la touche Ctrl enfoncée et cliquez en dehors de la diapositive sur l’une des lignes pointillées. Déplacez-là à l’emplacement souhaité et relâchez.

Vous pouvez ajouter autant de repères que vous souhaitez.

Enregistrer le modèle

Une fois les différentes dias personnalisées, il vous reste à créer votre modèle.

PowerPoint propose 2 solutions.

La première consiste à transiter par le menu Fichier Enregistrer sous et opter pour une extension de modèle (pot, potx, potm).

Pour utiliser le modèle créé, il vous faudra transiter par le menu Fichier Nouveau Personnaliser.

 

Une autre solution consiste à créer un thème. Pour cela, refermez le mode Masque puis activez l’onglet Création.

Cliquez sur la petite flèche située à droite des vignettes.

Sélectionnez l’option Enregistrer le thème actif (placez-le éventuellement sur le réseau de votre entreprise afin de le rendre disponible pour tous).

Une fois l’enregistrement effectué, votre modèle apparaîtra en vignette dans l’onglet Création. Vous pourrez donc l’appliquer aisément à vos nouvelles présentations.

 

Comment réaliser un quiz/questionnaire à l’aide des macros

En juin dernier, je vous proposais d’utiliser un petit module pour réaliser un quiz/questionnaire sous PowerPoint. Je vous propose aujourd’hui, une version plus élaborée faisant appel aux macros. La différence ? Cette version permet de calculer le score obtenu et affiche une image contextualisée en fonction du score obtenu. Contrepartie de cette amélioration, un sujet bien plus complexe à maîtriser !
Quelques explications, plus bas dans la page, sous les vidéos.
Dans la partie présentation du quiz, je parle d’un bouton Fin qu’on ne retrouve pas dans la vidéo : après réflexion, j’ai préféré attacher le code correspondant (initialisation des variables) au bouton Commencer.

 

La création de ce quiz se déroule en deux temps :

  • phase 1 : élaboration du questionnaire
  • phase 2 : rédaction du code et tests correctifs;

L’élaboration du questionnaire

Les diapositives composant le questionnaire ne présentent aucune difficulté particulière : il s’agit de simples dias dans lesquelles les réponses sont constituées d’images mais vous pourriez vous contenter de zones de textes (il est important de dessiner une zone de texte indépendante par réponse possible) ou même un mixte des deux : une réponse image/une réponse texte !

Comme la structure de la diapositive de test est toujours identique, vous pouvez réaliser un masque spécifique mais cela est optionnel et ne change rien au niveau du code.

Dans la version finale, j’ai préféré dessiner une forme à l’aide des outils de dessin pour Question suivante qu’utiliser le contrôle bouton de la barre développeur car cette option est finalement plus simple à mettre en oeuvre.

La rédaction du code

Les variables

Comme précisé dans la vidéo, j’utilise toujours une combinaison de minuscules/majuscules dans le nom de mes variables ou contrôles.

Je fais référence à ces variables/contrôles dans mon code en les saisissant en minuscules. Ainsi, lorsque je valide ma saisie, je vois immédiatement ceux qui sont mal orthographiés : vba ne modifie pas la graphie, ce qui indique une faute de frappe.

Je fais parfois référence à certains contrôles en indiquant le nom du masque (ex : slidelayout19) quand le même nom de variable existe sur des masques (slidelayout en anglais) différents : ne pas préciser le masque générerait un message d’erreur.

Les propriétés utilisées sont les suivantes :

  • Application.ActivePresentation.SlideShowWindow.View.Next : permet de passer à la diapositive suivante.
  • nomdel’objet.visible : permet d’afficher une image (true) ou non (false).

Le code init() met tous les paramètres à 0 et rend toutes les images visibles.

Le code ScoreFinal est à associer au bouton figurant sur la dernière diapositive de question.

Enfin, j’ai utilisé l’instruction conditionnelle If pour tester le score final. Sa structure est la suivante :

If test then

instructions 

elseif test then

instructions

elseif test then

instructions

else

instructions

end if

 

On peut avoir autant de Elseif qu’il y a de conditions -1 puisque pour la dernière, on utilisera Else.

La version ci-jointe du diaporama est quelque peu différente : la slide de score intermédiaire affiche également la bonne réponse mais je gage que vous auriez su gérer ce point ;-).

Le nom de certains contrôles ont pu être modifiés.

Onglet Développeur : comment l’installer

Que vous souhaitiez utiliser les macros, rédiger un programme VBA ou bien encore utiliser les fonctions de formulaire de Word ou Excel, vous aurez besoin d’installer l’onglet Développeur, ce dernier ne figurant pas parmi les onglets affichés par défaut.

Lire la suite…