Les tabulateurs

Les tabulateurs servent à caler des listes de texte mais aussi et surtout des chiffres (ex : devis). C’est une des fonctions de mise en page qu’il est impératif de bien maîtriser. Or, force est de reconnaître que leur usage laisse à désirer. Ainsi de nombreuses débutantes – mais également des assistantes confirmées- insèrent jusqu’à 3 ou 4 tabulateurs sur une même ligne pour caler une unique colonne de chiffres.

[wptabs style= »wpui-light » mode= »vertical » background= »true »] [wptabtitle] LES ALIGNEMENTS[/wptabtitle]

[wptabcontent]Imaginons un point de repère placé à 8 cm sur notre feuille.
L’image ci-contre illustre les différents choix d’alignement possibles :

  • alignement du texte à gauche du point défini ;
  • calage du texte sur le point défini (alignement droite) ;
  • centrage du texte par rapport au point défini (alignement centré) ;
  • alignement décimal sur la virgule (cf. gros plan ci-dessous) : la virgule vient se caler sur le point défini.
  • enfin, pour terminer évoquons le tabulateur « barre » qui trace un trait vertical sur le point défini. Cette option, tombée en désuétude, permet de positionner des traits verticaux pour séparer des colonnes de données :

Ce type de tabulateurs est d’un intérêt limité : mieux vaut, dans ce type de cas de figure, utiliser la fonction Tableau de Word. Nous ne détaillerons donc pas cette option ici.[/wptabcontent]

[wptabtitle]LES POINTS DE CONDUITE[/wptabtitle]

[wptabcontent]Il est de coutume, pour faciliter la lecture, d’insérer des points de conduite qui permettent de relier visuellement la colonne de gauche à la colonne de droite.

Word propose 4 déclinaisons de points de conduite : le « point » classique, le tiret du 6, le trait de soulignement et… rien. La première option et la dernière sont les plus couramment utilisées.

Attention ! Pensez à dégager votre texte des points de conduite en faisant précéder d’un espace l’appui sur la touche tabulations.[/wptabcontent]

[wptabtitle]POSER UN TABULATEUR[/wptabtitle]

[wptabcontent]L’erreur la plus courante consiste à appuyer autant de fois que nécessaire pour placer son texte à la distance souhaitée.

Cette pratique soulève un problème : l’espacement, nous l’avons vu précédemment, entre chaque tabulateur est fixe (par défaut 1.25 cm). De ce fait, le texte ne pourra être calé qu’à des multiples de cette distance.

Cette façon de procéder est à prohiber : vous devez définir, pour chaque tabulateur, une distance précise.

L’illustration ci-dessus le prouve : on peut aisément obtenir un résultat précis en n’utilisant qu’un seul tabulateur… Simplifiez donc vos documents !

Pour positionner un tabulateur :

Saisissez d’abord le texte de chaque colonne en les séparant par une seule et unique pression sur la touche tabulation ;

Appelez ensuite le menu tabulation :

  • tabméthode 1 : en utilisant l’onglet Accueil puis en activant la petite case de la zone Paragraphes.
    Sélectionnez ensuite le bouton Tabulations… situé tout en bas à gauche de la nouvelle boîte de dialogue.
    Renseignez ensuite les différents champs comme illustré ci-dessous :

Utiliser la règle pour positionner un tabuleur

  • méthode 2 : en utilisant la petite case située à l’extrême gauche de la règle. Après avoir choisi le type de tabulateur désiré, positionnez directement vos tabulateurs en cliquant à l’emplacement souhaité dans la règle.

NB : seule la méthode 1 permet de traiter en même temps les points de conduite…[/wptabcontent]

[wptabtitle]MODIFIER LES TABULATEURS[/wptabtitle]

[wptabcontent]La méthode la plus simple consiste à utiliser la RÈGLE.

Déplacer un tabulateur

Déplacer un tabulateur à la sourisPour déplacer un tabulateur :

  • cliquez sur le tabulateur et maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé : une ligne pointillée verticale vous indique votre position actuelle ;
  • déplacez votre souris vers le nouvel emplacement et relâchez !

Supprimer un tabulateur

  • cliquez sur le tabulateur et maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé : une ligne pointillée verticale vous indique votre position actuelle ;
  • tirez simplement votre tabulateur en dehors de la règle et relâchez :

[/wptabcontent]

[wptabtitle]TABULATEURS VS RETRAITS DE §[/wptabtitle]

[wptabcontent]Dans certains cas de figure, l’utilisation des tabulateurs pour caler du texte peut devenir franchement contraignante. En particulier dans le traitement des adresses.

Imaginons en effet, une adresse très longue, par exemple « Caisse primaire d’assurance maladie de la région parisienne ».

Que se passe-t’il si nous calons notre texte à 8 cm de la droite ?

tab7

Texte long calé avec un tabulateur

On le constate : le texte revient se caler à la marge de gauche.

Dans de telles conditions, il est plus judicieux d’utiliser le retrait de paragraphe pour caler votre adresse : quelle que soit la longueur de votre ligne, vous être assuré(e) que votre texte sera toujours bien calé !

Même exemple, résultat obtenu à l’aide des retraits de paragraphe :[/wptabcontent]

Texte long calé avec un retrait de paragraphe

[wptabtitle]TABULATEURS VS TABLEAUX[/wptabtitle]

[wptabcontent]Autre exemple typique où les tabulateurs ne sont pas adaptés : les devis.

Les libellés de certains postes budgétaires peuvent être particulièrement longs. Il devient alors difficile, si ce n’est impossible de poser un tabulateur.

Dans de telles conditions, mieux vaut privilégier les tableaux. Exemple (j’ai laissé le quadrillage apparent de manière à bien montrer le principe de fonctionnement) :

Mise en forme d'un devis sous forme de tableau

Convenez-en : ici le tableau s’impose !

Autre exemple : la double signature.
Pour être esthétique, le nom de chacun des signataires doit être centré de façon homogène : la signature de gauche par rapport à la marge de gauche et la signature de droite à la même distance, mais par rapport à la marge de droite.
Pourquoi se lancer dans des tentatives compliquées ?
La solution la plus rapide consiste à insérer un tableau composé de 3 colonnes : 2 colonnes pour les noms et une colonne pour les séparer. Temps nécessaire : 3 secondes !

Exemple de double signature (avec quadrillage visible) :

Signatures gérées sous forme de tableau

[/wptabcontent]

[/wptabs]

Nadège GUILBERT

Conceptrice, animatrice du site www.top-assistante.com

Les commentaires sont fermés.

  • Top-Assistante est une marque déposée à l'INPI. Aucune reproduction sans le consentement écrit de l'auteur